Buanderie et cellier

Trucs et astuces pour des pièces utilitaires pratiques à vivre.

Buanderie et cellier : optimisez vos pièces utilitaires

Buanderie et cellier : optimisez vos pièces utilitaires

On n’a jamais assez d’espace pour ranger ! La buanderie et le cellier sont des pièces fonctionnelles par excellence : optimiser leur agencement pour augmenter leur capacité de rangement, voilà qui devrait vous faciliter la vie !

La buanderie : tout à portée de main

Outre les appareils électroménagers propres à la buanderie (lave-linge, sèche-linge…), cette pièce doit pouvoir accueillir le linge hors saison et superflu dans la maison. C’est pourquoi nombre de rangements sont indispensables : casiers ouverts et fermés, tiroirs...

Le plus simple : fixer un système de crémaillère au mur pour pouvoir installer des étagères à différentes hauteurs, permettant de ranger des objets plus ou moins volumineux. Il existe également de nombreux accessoires pratiques pour la buanderie, à fixer au mur : porte-accessoires d’aspirateur, support pour fer à repasser

Un séchoir à linge en tour, en plus d’optimiser l’espace, vous permettra d’y pendre les vêtements longs. Enfin, pensez pratique : conserver une surface libre pour plier et empiler le linge repassé.

Le cellier, prolongement de la cuisine

Le cellier, prolongement de la cuisine

Etymologiquement, le cellier est la pièce qui sert à presser le raisin et à conserver le vin. Pour les amateurs, une partie du cellier peut en effet être consacrée au vin, si les conditions de températures et d’humidité sont réunies. Des casiers modulables à poser à même le sol démarreront votre cave à vin perso !

Mais le cellier sert également de garde-manger. C’est pourquoi plusieurs étagères doivent y être installées pour y stocker vos denrées alimentaires. D’autres petits rangements peuvent venir en compléments : paniers suspendus au mur, crochets et barres d’accroche par exemple. N’oubliez pas de conserver quelques rangements fermés, comme un meuble bas, pour les éléments fragiles (vaisselle) que vous voudriez entreposer.

Une seule pièce « fourre-tout » ?

Une seule pièce « fourre-tout » ?

Lorsque la place manque et qu’il est impossible de dédier deux pièces à la buanderie et au cellier, la tentation est grande de faire d’un petit espace une sorte de pièce « fourre-tout ». Attention danger ! La pièce à tout faire, où s’entassent aussi bien vieux journaux que vaisselle inutilisée peut vite devenir un cauchemar d’organisation !

Même si vous n’avez qu’une seule petite pièce pour plusieurs usages, pour tout retrouver facilement sans avoir besoin de faire le tri à chaque passage, optez pour une organisation méthodique : à chaque armoire sa fonction. Les produits ménagers et de nettoyage trouveront leur place dans un bloc d’étagères spécifique, tandis que les denrées alimentaires seront stockées dans une armoire différente. Pensez également aux caissons et boîtes de rangements pour compléter votre petite pièce utilitaire.