La sécurité dans la salle de bains

Des normes pour garantir la sérénité.

La sécurité dans la salle de bains

Electricité, humidité… pour conserver votre salle de bains comme un espace de détente, respectez quelques règles de base.

Sécuriser l’électricité de sa salle de bains

La salle de bains est une pièce d'eau… Il ne faut donc pas brancher n'importe quel appareil n'importe où. Respectez bien les quatre zones de volume de sécurité imposées par la Norme NF C 15-100.  

- Le volume 0 qui correspond à la baignoire ou la douche ne tolère aucun appareil électrique, hormis pour certains spas et cabines de douches  avec spots intégrés.

- Le volume 1 démarre  à 2,25 m du fond de la baignoire ou du bac de douche. A ce niveau, seuls sont acceptés les appareils d'éclairage et les interrupteurs très basse tension et équipés de protections d'eau.

- Le volume 2, à partir de 3 m du fond de la baignoire ou du bac de douche tolère  les prises "rasoirs" équipées d'un transformateur de séparation.

- Le volume 3 correspond à tout le reste de la salle de bains. Vous pouvez y brancher les appareillages et les équipements électriques classiques.

Sécuriser le sol de la salle de bains

Souvent en carrelage, donc glissant, le sol de salle de bains peut s’avérer très dangereux. Disposez des tapis de bain pour éviter toutes glissades. Enfin, pour les bébés et les enfants en bas âge, protéger les angles des meubles à l’aide de morceaux de mousse ou de polystyrène et rangez bien hors de portée tous vos accessoires coupants : rasoir, coupe-ongle, ciseaux…

Les accessoires de sécurité pour la salle de bains

Pour éviter de glisser dans la baignoire ou dans la douche, prévoyez des tapis ou des motifs antidérapants.  En PVC ou en caoutchouc, équipés de ventouses, ils adhèrent au fond de la baignoire et évitent les glissades. Munis de multiples trous, ils permettent à l’eau de continuer à s’écouler.

Pour plus de confort et éviter les accidents, vous pouvez aussi installer des barres de maintien, une main courante le long du mur qui jouxte la baignoire, ou des sièges dans votre salle de bains (douche et baignoire).

Vérifier la température de l’eau

La sécurité de la salle de bains passe aussi par la température de l’eau. Assurez-vous que la température maximale de votre chauffe-eau ne dépasse pas 60°C et que l’eau chaude qui est distribuée au niveau du robinet n’atteint pas 50°C.

Avant de donner le bain à votre enfant, vérifiez systématiquement la température de l’eau avec un thermomètre. Vous pouvez également opter pour un mitigeur thermostatique.