Le monoxyde de carbone : connaître et détecter

Eviter les intoxications au monoxyde de carbone...

Le monoxyde de carbone : connaître et détecter

La présence de monoxyde de carbone dans un intérieur est très dangereuse. Il convient donc de détecter ce gaz avec des avertisseurs adaptés. Le monoxyde de carbone peut se propager dans les aérations sans que sa présence soit détectée. C’est pourquoi, il est important de déceler ce gaz inodore et mortel avant sa propagation dans toute l’habitation.

Qu’est-ce que le monoxyde de carbone ?

Le monoxyde de carbone est un gaz inodore, incolore et mortel. Il est donc indécelable à l’œil nu. Chaque année, ce gaz tue des centaines de personnes. Il peut provoquer des effets nocifs sur la santé même après une très courte exposition. Ce gaz est dangereux car il s’infiltre rapidement dans le sang et empêche l’oxygène de circuler dans l’organisme.

Le monoxyde de carbone provient généralement des appareils à combustibles : gaz naturel, propane ou mazout. Cependant si tout se passe bien le monoxyde de carbone ne se propage pas mais il suffit que l’appareil en question soit vétuste et le gaz peut s’accumuler dans l’habitation. Une installation de chauffage défectueuse et une mauvaise aération peuvent entraîner la libération du gaz en grande concentration.

Eliminer les sources de monoxyde de carbone dans votre intérieur

Pour réduire le risque d’infiltration du monoxyde de carbone, veillez à éviter la pénétration de ce gaz dans votre logement avec des mesures préventives. Il est nécessaire de procéder au nettoyage des appareils à combustible au moins une fois par an. Ce travail doit être effectué par un professionnel avant l’hiver.

Faites vérifier les conduits d’évacuation, les conduits de fumées des foyers et les cheminées par un technicien une fois par an. Pour chauffer votre intérieur, n’utilisez jamais les brûleurs de surface ou le four d’une cuisinière à propane ou à gaz naturel.

Pensez à ouvrir les portes du garage avant de démarrer votre véhicule. Evitez l’utilisation d’un poêle à mazout à l’intérieur de votre maison. Enfin, nettoyez régulièrement le conduit d’évacuation.

Installer des détecteurs dans votre habitation

Par mesure de sécurité et même après toutes ces vérifications, il est important d’installer des détecteurs de monoxyde de carbone dans les pièces de l’habitation. Ces détecteurs doivent être en accord avec la nouvelle norme européenne relative aux appareils électriques pour la détection du monoxyde de carbone.

Le détecteur de monoxyde de carbone doit avoir une garantie et une autonomie de 5 ans afin d’être fiable. En outre, il doit signaler par une alarme sonore sa fin d’autonomie ou une trop grande concentration de monoxyde de carbone dans le logement.

Idéalement, il devrait être installé dans chaque pièce de la maison. Il faut privilégier l’installation dans les pièces abritant des appareils de combustion, dans le salon et les chambres. N’installez pas le détecteur ni  dans les pièces trop humides ni trop près des sources de chaleur.